L'AVOCAT DOIT ÉGALEMENT ÊTRE UN COACH DE VIE

#

Un particulier rencontre principalement deux difficultés dans sa vie qui l’amènent à consulter un avocat : un licenciement et un divorce.

En spécialiste du droit, l’avocat doit informer son client sur sa situation, le conseiller sur les actions à mener et défendre ses intérêts devant les juridictions ou dans le cadre de négociations…mais pas que…

En effet l’avocat doit également être coach.

Notre métier est d’accompagner nos clients lorsqu’ils traversent une période douloureuse. Or, il y’a plusieurs façons de faire face aux problèmes. On peut l’affronter, le relativiser et en sortir plus fort ou se noyer dedans.

L’avocat, c’est en tout cas une des missions que se donne mon Cabinet, se doit d’accompagner son client dans ces périodes compliquées et souvent inédites de façon à lui permettre de surmonter ces épreuves.

A la croisée des activités de psychologue et de coach, l’avocat doit aider son client. Ainsi en matière de divorce, malheureusement trop souvent nos clients blessés par une rupture qu’ils n’ont pas vu venir et donc pas choisie s’enferment dans une attitude de refus, d’opposition à tout, voire parfois de haine.

Souvent le juge appelle à la médiation. Mais il ne peut l’imposer. L’avocat, au-delà de sa mission première qui est de régler les questions pécuniaires, organiser la garde des enfants et liquider le patrimoine doit aider son client à prendre conscience qu’il doit conserver des relations apaisées avec l’époux qui demande le divorce. Il doit faire preuve d’empathie et comprendre les motivations de l’autre quelle qu’elles soient.

Que s’ils ne forment plus un couple, les deux parties doivent s’entendre et s’invertir dans l’éducation des enfants qui n’ont pas à subir les conséquences de la rupture ; bref en matière de divorce s’entendre n’est pas une nécessité mais une obligation. C’est le rôle de l’avocat d’amener son client à comprendre cela.

En matière de licenciement, le salarié licencié vit la rupture de son contrat de travail comme une injustice. Cela l’amène à se placer dans une posture obsessionnelle. Il ne parvient pas à tourner la page et envisager sereinement l’avenir.

Or, jamais un licenciement est une injustice. C’est à la rigueur une rupture injustifiée d’un contrat qui ouvre alors droit à indemnisation ; mais c’est tout.



Le Cabinet Yacine Djellal intervient dans de nombreux domaines du droit.

Le Cabinet Yacine Djellal défend les sociétés et leur dirigeants devant toutes les juridictions nationales.

Le Cabinet Yacine Djellal propose aux dirigeants d’entreprises des formations en droit du travail.


Appelez-moi

01.40.26.09.32

Adresse E-mail

djellal.avocat@gmail.com

Adresse du Cabinet

28 rue Guillaume Tell - 75017